Nourriture et boisson en randonnée : comment les conserver ?

Se retrouver avec des plats avariés ou une limonade chaude à un pique-nique peut gâcher tout un programme. Afin de passer un bon moment, apprenez quelques astuces pour bien choisir et conserver nourriture et boissons ici.

Que mettre au menu pour une sortie dans la nature ?

Conservation nourriture randonnée

Pas question de rester raisonnable pendant un pique-nique et en randonnée. Manger tous ensemble en pleine nature en bonne compagnie est la meilleure façon d’apprécier vos petits plats gourmands et pleins de saveurs. Donc on oublie les sandwiches, sauf si ce sont de délicieux tacos. Vous pouvez innover dans la composition de vos garnitures avec du thon, des œufs durs, du fromage, pas de charcuterie par contre. Elle vous resterait sur l’estomac des heures.

Froid ou chaud ? En général, on aime bien les boissons rafraichissantes quand il fait chaud, en plus de la glace et des sorbets. Mais rien ne vous empêche de préparer des lasagnes, du poulet au curry, une bonne pizza et d’autres plats chauds à s’en lécher les doigts surtout si vous avez des sacs à dos isothermes comme ceux de cette page.

Si vous comptez randonner sur quelques kilomètres avant d’arriver à votre site de vol en montgolfière par exemple, oubliez les plats trop gras. A contrario, en mangeant trop léger, vous risquez de manquer de forces. Donc, pensez équilibre.

Comment conserver les plats à la bonne température ?

Les bactéries prolifèrent plus rapidement dans les plats chauds et froids conservés à la mauvaise température. Apparaissent alors les mauvaises odeurs et pire si vous décidez quand même de les goûter.

Ils peuvent vous donner un mal de ventre affreux ou une intoxication alimentaire vous conduisant tout droit à l’hôpital. Les plats froids doivent alors être maintenus à une température de moins de 4 °C et les plats chauds à plus de 60 °C. En ce sens, il serait bon de garder un thermomètre alimentaire sur vous à tout moment. Programmez votre mijoteuse pour finir la cuisson juste avant le départ. Sinon, réchauffez-les quelques heures avant de prendre la route et servez-les dans un contenant hermétique.  

Le sac à dos isotherme

Une fois vos plats chauds servis, placez-les dans un sac à dos isotherme. Ceux qui parcourront du chemin installent même leurs sacs au réfrigérateur pour conserver le plus longtemps possible leurs aliments froids.

Ce type de sac est adapté pour marcher plusieurs heures avec la nourriture à l’intérieur et a le même pouvoir de conservation que les sacs de livraison de nourriture des grandes enseignes. Dans tous les cas, positionnez bien votre récipient étanche à l’intérieur.

On ne peut pas conserver le froid et le chaud au même endroit ensemble. Il vous faudra donc au moins deux sacs à dos isotherme. Chaque membre du groupe ou de la famille peut aussi avoir le sien. Cela vous fera plus de rangements.

Les compresses chauffantes dans la cocotte

Glacière pique-nique

Pour garder la chaleur de vos plats cuisinés avec amour, vous avez aussi les compresses chaudes. Servez vos plats dans des récipients hermétiques que vous entreposez dans une cocotte-minute. Disposez ensuite tout un tas de compresses chaudes par-dessus et autour et fermez cette dernière. Si besoin, vous pouvez envelopper le tout d’une serviette en coton bien épaisse.

Les compresses froides dans la glacière

Les compresses existent aussi en version froide. Tout comme les glaçons, elles vous aideront à garder les petits pots de vos enfants, vos jus de fruits, vos thés et vos bières au frais dans la glacière. Congelez les aliments et les produits la veille (exception faite des canettes pouvant exploser dans ces conditions trop extrêmes) et sortez-les juste avant le départ.

Disposez vos bouteilles, vos canettes, vos petits pots et vos ramequins de mousse au chocolat ou de crème renversée dans la glacière et remplissez-la de gros blocs ou de pains de glace tout autour (ils fondent moins vite). Ces desserts ont le pouvoir de faire oublier les disputes entre frères et sœurs quand on a plusieurs enfants. A défaut (parce que l’ensemble risque quand même de vous peser lourd), remplacez la glace par des compresses froides. Mettez-en partout autour de vos boissons, de vos cornés de glace, de vos bâtons d’esquimaux et le tour est joué. La glacière n’est pas uniquement faite pour les aliments froids. Elle conserve aussi bien la chaleur comme la mijoteuse.

Observatoire Zéro Positif