Où se renseigner pour monter une Mam ?

Vous aimez être en contact avec des enfants et désirez participer à leur développement ? Pour cela, vous voulez vous associer à d’autres professionnels de la petite enfance ? Depuis une dizaine d’années, cette formule est possible à travers la création d’une MAM. Dans ce billet, vous en saurez plus sur cette structure et les conditions exigées pour en monter une. Nous vous indiquerons également toutes les pistes à explorer pour faciliter votre parcours et identifier les acteurs clés pour y parvenir.

Qu’est-ce qu’une MAM ?

MAM est en réalité l’acronyme de Maison des Assistantes Maternelles. C’est une structure qui peut réunir 4 assistantes maternelles avec chacune 4 enfants à sa charge au maximum. Chaque assistante maternelle doit posséder agrément d’assistante maternelle à domicile. Celui-ci sera ensuite modifié par auprès de la Protection Maternelle Infantile pour permettre le regroupement. Ces établissements se trouvent dans chacun des départements français.

En dehors de ces exigences, chaque assistante maternelle devra avoir à son actif 120 heures de formation. À l’issue de cette formation, les assistantes maternelles auront acquis les bases de l’accueil collectif. Les taches et les rôles seront également plus clairs pour chaque assistante.

Pour qu’une MAM ait lieu d’être, il faut l’association d’au moins deux assistantes maternelles. Le domicile de l’une des assistantes maternelles ne peut aucunement abriter la MAM. Il est impératif que ce soit un endroit neutre afin de respecter la nature professionnelle du projet.

Les assistantes maternelles effectuent leur travail indépendamment les unes des autres.

Les premières étapes

Maintenant que l’équipe est constituée, il reste d’autres étapes à franchir. La première d’entre elles concerne l’analyse des besoins. À ce stade, ce sont les dépenses nécessaires à l’ouverture d’une MAM qui seront étudiées. Le budget relatif à son fonctionnement doit aussi être monté. Pour ce qui est du local, il se peut que des réaménagements soient à effectuer.

Des dispositifs de sécurité stricts sont à respecter. Les exigences concernent surtout l’existence d’un point d’eau sanitaire et un endroit qui servira de dortoirs aux enfants. Ce sont là les points qui seront vérifiés lors de la visite de la Protection Maternelle Infantile.

Pour renforcer la confiance des parents, il est tout à fait faisable de procéder à une signature d’une charte de qualité. Cette entente sera convenue entre la MAM et le Conseil Départemental, la CAF et la MSA. Cette procédure vise principalement à tenir un engagement vis-à-vis de la sécurité, mais également la qualité des services d’accueil.

Pour trouver un local, vous avez le droit de demander à votre mairie si elle des propositions pour vous. Sinon, vous pouvez également éplucher les annonces des portails spécialisés dans l’immobilier d’entreprise.

créer une MAM

Les aides à la création d’une MAM

La création d’une MAM implique toujours un budget assez conséquent. Pourtant, les assistantes maternelles ne disposent pas forcément d’un fonds de démarrage.

Voilà pourquoi, il existe des aides pour soutenir les assistantes maternelles souhaitant ouvrir une MAM. Pour obtenir ce financement, vous avez le choix entre vous adresser au département ou à la CAF. Cette institution la plupart du temps intervient pour subventionner une partie des frais liés à la construction. Elle peut également contribuer pour acheter les principaux matériels indispensables pour l’aménagement du local.

Une autre alternative pour les assistants maternels est de faire une demande de prêt individuel. Cela est possible si la MAM à monter porte le statut d’association. Pour cela, le plafond s’élève à 10 000 euros et l’aide sera catégorisée dans la section « prêt d’amélioration ».

Concernant le statut, le format le plus avantageux pour une MAM est de la monter sous forme d’association loi 1901. Cela ouvre la possibilité d’embaucher du personnel pour l’entretien ainsi que quelques subventions publiques et même obtenir des formations supplémentaires pour les assistants maternels.

Laisser un commentaire

Observatoire Zéro Positif